Google 15 ans : et un Colibri pour fêter ça

Google 15 ans un colibri de pertinence pour des recherches
15 ans…
1998… pu-naise ! Que faisiez-vous en 1998 ? C’est loin hein ?… Moi je passais le BAFA dans le Lot-et-Garonne, ahah !
Et pour mon quinzième anniversaire je me souviens avoir eu un scooter comme cadeau. Hé, il était super class, il était jaune, puis après j’ai eu un accident avec, puis il était noir.

Sinon, oui Google et son Colibri (moi j’aurais fait la g** à leur place, pas terrible le cadeau, non ?). Colibri est le nouvel algorithme que le géant de Moutain View a déjà mis en place depuis début septembre, axé sur une sempiternelle amélioration des résultats. Et comme je l’ai lu quelque part, que je plussoie grave : « tant qu’on aura deux fois la même URL pour une seule requête, il restera du boulot » (j’aime bien le ton cassant…). Cela fait référence au manque de pertinence de toutes ces mises au point, quand il reste encore des énormités pareilles.

Je ne veux pas être trop Geek Speaker pour les moins hight tech d’entre vous, mais faut quand même que vous sachiez que les algorithmes de recherche mis en place par google sont directement impliqués dans le référence des sites… et qu’à chaque modification de l’algo, des modifications de comportement peuvent être nécessaire. Et le positionnement de votre site en dépend.

Intéressant non ?

Améliorer la pertinence, pour l’instant, cela passe par l’interprétation que doit faire le moteur pour tenter de comprendre au mieux la requête de l’utilisateur. Ce que l’internaute veut savoir de la différence entre le beurre doux et l’huile d’olive par exemple, s’il veut des éléments dits « sociaux », scientifiques, culinaires, historiques, géographiques, …

Inspiré par ce qui se passe dans le monde du mobile et la recherche vocale, Google annonce (avec Chrome en navigateur) qu’il embarque désormais la fonction vocale sur les requêtes. En conséquence de quoi le moteur doit être capable de comprendre un humain qui s’exprime. Or on s’exprime pas en mot clé mais dans une syntaxe qui ressemble plus à une question. Exemple « Quelle la différence entre beurre doux et huile d’olive pour cuisiner ? » Voilà, ce n’est pas du Molière, mais c’est comme ça que va penser Google (et pense déjà).

Niveau référencement, les vielles pages de contenu statique à gros trafic vont être affectées (elles le sont déjà depuis la précédente MAJ), disons qu’on officialise la suprématie de l’actualité par rapport à la politique Page Rank et trafic, donc.

Voici ce qui m’a paru le plus intéressant sur le sujet, chez Abondance évidemment, restant pour moi un des acteurs les mieux placés pour comprendre G : http://www.abondance.com/actualites/20110225-10718-nouvel-algorithme-de-pertinence-pour-google.html

Bye,

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s